Guide Débutant : Comment traduire son site WordPress

Je seras presque prés à parier sur le fait que vous avez choisi WordPress pour propulser votre site web au moins en parti pour sa simplicité d’utilisation. Cela est loin d’être son seul avantage,  mais il faut dire que son installation, son paramétrage et sa prise en main en font un outil que l’on aime tout de suite.

Vous êtes donc dans les starting blocks pour lancer votre projet de site web. Mais voila, votre projet est aussi un projet multilingue. Le moins que l’on puisse dire, c’est que WordPress ne sait pas gérer se type de projet sans l’aide d’une bonne dose de connaissance technique. À moins de faire appel au bon plugin WordPress traduction.

Découvrons dans ce guide pas-à-pas, comment faire traduire son site WordPress sans aucune difficulté grâce au merveilleux système des plugins intégrés à WordPress.

Choisir le bon plugin de traduction

Il existe de nombreux plugins de traduction WordPress. Mais tous ne se valent pas, loin s’en faut. En fonction du niveau d’intégration et du supports de fonctions tierces que l’on souhaite avoir au niveau du multilingue WordPress, un plugin sera mieux qu’un autre.

N’hésitez pas à consulter :

Cela peut paraître étonnant de parler de WooCommerce ici. Après tout, nous parlons plus d’un plugin que de WordPress du coup. Nous vous proposons de lire ce guide tout de suite car avec 75% des installations de nouveaux sites de eCommerce qui sont du WooCommerce, il est à parier que vous allez rapidement vous poser la question du support de WooCommerce par le plugin traduction que vous allez rechercher.

Depuis des années, notre choix est fait concernant le plugin traduction a toujours utiliser lors de ses projets WordPress : WPML.

WPML est le plugin doté du spectre de fonctionnalités le plus large qui existe en matière de plugin traduction WordPress. Il est capable de s’adapter à tous les types de projets que nous avons eu à gérer avec lui. Du site de eCommerce au système SOAP en passant par des sites au contenu riche et aux nombres de langues importantes (plus de 30 en même temps) et WPML s’est toujours montré à la hauteur de nos attentes.

Découvrez WPML et cela ne fait pas l’ombre d’un doute que vous serez converti par ce plugin qui propulse plus de 500 000 sites WordPress multilingues dans le monde entier. Cerise sur le gâteau, WPML est sans conteste possible le plugin WordPress multilingue le plus supporté par les autres plugins et thèmes WordPress ainsi que par les thèmes et plugins WooCommerce.

Traduire son site WordPress

S’assurer que le plugin de traduction WordPress soit installé

Ok donc normalement, à ce stade, vous possédez WPML est avez suivi la procédure d’installation du plugin. Cette installation est en mode guidée pas-à-pas. Cela rend l’ensemble accessible aux plus profanes.

La confiance n’excluant pas le contrôle, prenons un instant pour contrôle que l’installation de ce plugin traduction WordPress soit bien fait.

Rendez-vous dans Extensions > Extensions Installées. Vous devriez voir activé le plugin WPML Mulitlingual CMS ou WPML Multilingual Blog en fonction de votre version. Un certain nombre de modules complémentaires accompagnent WPML. Nous en parlons dans notre guide WPML : Le plugin dans ses moindres détails. En fonction de ce que vous aurez choisi et activé, vous aurez forcément une liste plus ou moins longue. Nous avons pour habitude d’utiliser les modules WPML Translation Management pour nous permettre de suivre le niveau de traduction de nos sites et les incontournables WPML Media, WPML Sticky links et WPML String Translation. Trois plugins que nous estimons indispensables dans la majorité des cas. Le plugin WPML Translation Analytics est plus rarement utilisé en ce qui nous concerne.

Configurer les traductions de son site WordPress

Lorsque le plugin de traduction WordPress WPML est installé, vous devriez avoir noté l’apprisition d’une nouvelle entrée dans votre menu d’administration WordPress : WPML.

Comme vous devez vous en douter, nous allons trouver dans cette nouvelle entrée tout ce qui va nous falloir pour configurer notre nouveau site multilingue WordPress. Petite précision. En fonction de la manière de gérer les traductions de l’ensemble des contenus de votre site WordPress, vous retrouverez également dans ce menu l’accès à l’interface de gestion dédiée au suivi des traductions. C’est également au travers de cette interface que votre contenu sera accessible à d’éventuels traducteurs professionnel. Un gage de sécurité en plus pour votre site WordPress.

La base d’un site multilingue est de gérer plusieurs langues du site en même temps. WPML nous permet de gérer un très grand nombres de langues sur son site web. En allant dans le sous menu langues de WPML on peut voir les langues qui sont configurés pour votre site multilingue.

Notez quelque chose d’intéressant. La langue primaire du site est mis à English et non Français comme langue primaire du site. Nous vous conseillons fortement de toujours procéder de la sorte pour vos projets multilingues avec WPML. Un gage de tranquillité d’esprit.

Maintenant que votre interface d’administration permet la gestion complète d’un site WordPress traduit dans plusieurs langues, faut-il encore permettre à vos internautes d’accéder à ce contenu disponible dans leur langue. Pour ce faire, rien de mieux qu’afficher un sélectionneur de langue sur son site internet.

Avec ce plugin traduction WordPress, c’est un jeu d’enfant. Vous avec un thème WordPress multilingue, ou vous ajoutez dans votre sidebar le widget WPML. Plus de 75% des thèmes du marché sont compatible avec WPML. Il y a donc à parier que la simple activation de la fonction de sélecteur de langues la rende visible sur votre site WordPress.

Lors de sa configuration, WPML vous propose un comportement par défaut à avoir avec les traductions. Affichez l’existence d’un contenu traduit dans une autre langue qu’à partir du moment ou ce contenu est vraiment disponible dans les autres langues. Dit autrement, il faut consulter une page ayant des traductions pour voir le sélecteur de langues apparaître.

Pour les sites qui ont très peu de pages à traduire, la gestion intégré à l’éditeur de pages et de billets de WordPress est très  largement suffisant. Cependant, cela montre très vite ses limites lorsqu’on doit traduire des centaines de pages dans trois, quatre voir cinq langues. Ce serait un véritable enfer, sans parler du fait qu’une traduction peu avoir des états différents des autres contenus comme en cours de traduction par exemple. Bref, avoir accès à une interface qui s’occupe uniquement de la partie avancement des traductions se révèle très vite d’une grande importance. WPML nous propose le module Translation Management qui vous permettra de mener à bien cette tâche capitale qu’est d’avoir un contrôle parfait de ses traductions.

Voila, vous avez tout pour traduire votre site WordPress. une fois le bon plugin choisi, le travail peut devenir assez simple.

Avant de conclure, parlons une seconde d’un cas particulier : les sites WordPress utilisant des constructeurs de pages. Cela est devenu monnaie courante ces dernières années. Dans le cadre de certains projets, c’est un véritable plus que de pouvoir accéder à des mises en pages de WordPress plus complexes, mais toujours simple de prise en main. Cependant, cela pose la question de la gestion du multilingue dans pareil cas. WPML vous propose de régler cette problématique en vous rendant dans l’onglet Multilingual Content Setup et cochez Use the translation editor. Cela va permettre d’avoir un vrai site multilingue même avec un constructeur de pages WordPress.

Conclusion

Quand on y pense bien, ce qu’il y a de plus complexe dans le mise sur pied d’un site WordPress multilingue, c’est le choix du bon plugin de traduction. Le choix est vaste, et nous ne cachons pas notre choix clairement marqué pour WPML. Après des années d’utilisation dans le cadre de nombreux projets variés, il a toujours été à la hauteur. Le principale défaut de WPML reste sa prise en main qui, de prime abord, peut sembler complexe. Problème résolut avec la version blog de ce dernier, qui sera votre meilleur ami dans le cas de la mise en œuvre d’un site unique bilingue qui demandera moins de fonctionnalité par définition.

Plus de guides WordPress multilingue

Ces différents guides sur WordPress multilingue devraient également vous intéresser. Vous pouvez aussi retrouver tous nos guides dans la section guides WordPress multilingue de wp-multilingue.fr.

Guides WordPress multilingue

Guides des plugins compatibles multilingue

Guides thèmes compatibles multilingue